Instagram s’attaque encore à son rival Snapchat

Instagram, acquis par Facebook en 2012, a lancé le 2 août dernier Instagram Stories qui permet de poster des vidéos éphémères dans une sorte de journal de bord publié pendant 24h et maintenant utilisé par 100 millions de personnes. Il est difficile de ne pas voir dans ce concept une similitude avec son principal rival : Snapchat, pionnier de l’éphémère.

Par la suite Instagram a lancé lundi 21 novembre dernier, deux nouvelles fonctionnalités inspirées une nouvelle fois de Snapchat mais également de Périscope. Le réseau social a tout bonnement emprunté les fonctionnalités les plus populaires de ses concurrents.

instagramlivedirect


Direct
, la première fonctionnalité, permettra d’envoyer des photos et des vidéos éphémères à un ou plusieurs amis via messagerie. Soit le principe de base de Snapchat. Il sera possible de voir s’il elles ont été visionnées une seconde fois ou si une captures d’écrans a été prise. Malgré des ressemblances frappantes avec Snapchat, Instagram se justifie en expliquant que de cette manière les utilisateurs ne se sentiront plus obligés de publier uniquement le meilleur contenu.

La deuxième fonctionnalité disponible via Instagram Stories, consiste tout comme Périscope de diffuser des vidéos en direct. A la différence de Périscope, les images disparaîtront immédiatement après avoir été vue une première fois.  Instagram explique que le consommateur est plus à l’aise de partager ce qu’il veut de cette manière.

Il suffira d’ouvrir l’application, de “swiper” vers la droite pour ouvrir l’appareil photo, de taper sur le bouton “Démarrer le live vidéo”. Les utilisateurs pourront également commenter celles-ci en direct. La vidéo “live” sera disponible une heure et le mot “live” apparaitra dans la barre des stories.

On peut dire que Snapchat et Instagram se sont lancés dans une guerre compétitive malgré le fait que cela nuise à leur originalité. En lançant ces fonctionnalités, Facebook qui avait cherché à racheter Snapchat en 2013 pour 3 milliards de dollars cherche à mieux le concurrencer via Instagram. 

Snapchat s’était également approprié des mêmes idées d’Instagram en intégrant des filtres au sein de son application.

En adoptant cette stratégie, Instagram cherche à élargir sa base utilisateurs sur les jeunes, beaucoup plus adeptes des messages éphémères. Aujourd’hui la volonté de Mark Zuckerberg est claire, banaliser Snapchat pour avoir une emprise totale sur le monde des réseaux sociaux avec Whatsapp, Facebook et Instagram.
Même si en coulisse, Instagram dit ne pas vouloir copier les animations Snapchat car elle nuirait à son image qualitative, il est évident que le réseau social va continuer à intensifier ses attaques contre le petit fantôme et sortir dans les prochains mois, une alternative aux filtres décalées de Snapchat.

Instagram Stories pousse également l’utilisateur à publier d’avantage de contenus sur le réseau social qui peut, par ce biais, devenir une source d’information toujours plus importante pour les marques. Nul doute que Instagram pourrait faire de cette application, un réseau social fantôme d’ici à 2018.

Recent Posts

Laisser un commentaire